Liste des nouvelles

2003-11-12

Hausse des tarifs des services de garde - La mobilisation reprend avec force « M. Charest, vous n'avez pas été élu pour ça! »

Montréal, le 12 novembre 2003 – Les membres de la Coalition pour le maintien de l'universalité des services de garde à 5$ sont outrés par l'attitude du gouvernement Charest qui semble déterminé à hausser de manière très considérable les tarifs des services de garde, tout en abolissant le principe de l'universalité. Le gouvernement ferait ainsi fi du consensus très largement exprimé cet été lors des Consultations ministérielles, et qui tenait à préserver l'universalité d'accès aux places en services de garde éducatif à 5$. Il semble plutôt privilégier un nouveau scénario qui constitue le pire des deux mondes.

Suite
2003-11-12

JOURNÉE DE COMMÉMORATION ET D'ACTION CONTRE LA VIOLENCE FAITE AUX FEMMES – 6 décembre

Le 6 décembre, Journée de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, est à nos portes. C'est l'occasion pour accorder une pensée spéciale à toutes les femmes qui vivent la violence au quotidien, entre autres dans les milieux de travail, même si trop souvent, cette violence passe inaperçue. Le 6 décembre, c'est aussi un moment privilégié pour réfléchir aux moyens concrets pour prévenir et éliminer la violence faite aux femmes, au travail comme partout. La plupart de nos syndicats affiliés sont déjà actifs sur le terrain : politiques anti-discrimination, anti-violence, anti-harcèlement, clauses de convention collective protégeant les victimes, sensibilisation, formation…

Suite
Henri Massé, président de la FTQ
2003-11-11

Henri Massé réagit au projet du ministre Couillard - « Une autre réforme qui tourne en rond »

Montréal, le mardi 11 novembre 2003 – Le président de la FTQ, Henri Massé, ne croit pas aux changements de structures proposés par le ministre de la Santé et des Services sociaux. Après les réformes Lavoie-Roux, Côté, Rochon, il déplore que le nouveau ministre n'ait rien de mieux à proposer. Il estime qu'encore une fois, il s'agit d'un changement de structures qui n'aura, somme toute, qu'un effet démobilisateur pour le personnel de la santé et des services sociaux.

« On peut bien jouer à changer les structures tant qu'on voudra, mais ça ne règlera pas les problèmes, a déclaré le président de la FTQ. Ce ne sont pas les changements de structures administratives qui vont réduire les listes d'attente ou redonner du moral aux troupes. Il faut plus de ressources, plus de services parce que les besoins sont plus grands qu'avant, entre autres, parce que la population vieillit. »

Suite
Henri Massé, président de la FTQ
2003-11-09

Hausse des tarifs d'électricité : « Il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain » – Henri Massé, président de la FTQ

Montréal, le 9 novembre 2003 – Devant les hausses de tarifs réclamées par Hydro-Québec, hausses qui feront l'objet d'audiences devant la Régie de l'énergie, du 17 novembre au 5 décembre prochain, le président de la FTQ met en garde contre la tentation de jeter le bébé avec l'eau du bain.

Suite
2003-11-08

20e assemblée annuelle des actionnaires « Le Fonds de solidarité FTQ compte parmi les plus belles réalisations économiques du monde syndical » — Henri Massé

Montréal, le samedi 8 novembre 2003 — À l'occasion de la 20e assemblée générale annuelle du Fonds de solidarité FTQ aujourd'hui, le président de la FTQ et du conseil d'administration du Fonds de solidarité FTQ, monsieur Henri Massé, avait de bonnes nouvelles à communiquer aux 550 119 actionnaires du Fonds.

« Le Fonds de solidarité compte parmi ce que les syndicats ont fait de meilleur. Cette institution financière syndicale, vouée au maintien et à la création d'emplois, fait maintenant partie de notre patrimoine collectif. En 20 ans, nous avons parcouru un chemin considérable et provoqué un changement spectaculaire dans les mentalités. Ce fut une véritable révolution. »

Suite
René Roy, secrétaire général de la FTQ
2003-11-07

Assurance-emploi : Pour la FTQ, la Cour légalise le détournement des surplus de la caisse par le gouvernement fédéral

Montréal, le 7 novembre 2003 – La décision que vient de rendre la Cour supérieure du Québec légalise le détournement des surplus de la caisse de l'assurance-emploi par le gouvernement fédéral, a déclaré ce matin le secrétaire général de la FTQ, M. René Roy.

« Nous sommes consternés par ce jugement qui consacre le fait scandaleux qu'Ottawa s'est accaparé des surplus de l'ordre de 40 milliards de dollars, soit l'argent des travailleurs et des travailleuses, au lieu d'améliorer le régime d'assurance-emploi. La décision de la Cour signifie, purement et simplement, que le gouvernement fédéral peut faire ce qu'il veut, quand il veut et où il veut avec la caisse », dit M. Roy.

Suite
René Roy, secrétaire général de la FTQ
2003-11-05

À Saint-Hyacinthe et Beauharnois, des employés municipaux quittent la CSN pour adhérer au SCFP-FTQ – Liste des nouveaux syndicats FTQ par régions

Montréal, le 5 novembre 2003 – Les quelque 150 cols bleus de la ville de Saint-Hyacinthe, ainsi que la cinquantaine de cols blancs et cols bleus de la ville de Beauharnois, ont décidé de quitter la CSN pour adhérer au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), affilié à la FTQ, annonce M. René Roy, secrétaire général de la centrale. Le SCFP, qui représente 70 % des employés municipaux au Québec, est aussi le plus important syndicat de la FTQ avec près de 100 000 membres.

Suite
2003-10-31

Chapeau, les filles! et Excelle Science, 2003-2004 : La FTQ est fière de s'associer à cette 8e édition pour faire progresser les femmes dans les emplois non traditionnels

31 octobre 2003 – En participant pour une 6e année consécutive à titre de partenaire et de commanditaire du concours Chapeau, les filles! et Excelle Science, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) veut continuer à soutenir les jeunes filles et les femmes dans des emplois traditionnellement masculins. La FTQ offrira à nouveau, dans ce cadre, deux prix Équité (volets « formation professionnelle » et « formation technique »).

Suite
2003-10-26

Semaine québécoise des adultes en formation - 10 000 personnes chaque année bénéficient des cours de formation syndicale à la FTQ

Montréal, le dimanche 26 octobre 2003 – « Près de 10 000 militants et militantes participent chaque année à plus de 500 sessions de formation données par la FTQ, ses syndicats affiliés et ses Conseils régionaux », a fait savoir aujourd'hui le secrétaire général de la centrale, M. René Roy, à l'occasion du début de la Semaine québécoise des adultes en formation.

Cette semaine se déroule du 26 au 31 octobre sur le thème Apprendre, ça vaut le coup et vise à valoriser la formation tout au long de la vie. Elle est organisée par divers partenaires dont le ministère de l'Éducation, les institutions d'enseignements ainsi que les organismes syndicaux et communautaires.

Suite
- Ces réformes ne nous paraissent pas désirables à nous de la classe bourgeoise, de la classe aisée… <br>- Soit, mais elles nous semblent urgentes à nous de la classe ouvrière, de la classe lésée… <br>Journal Le Pays, 4 mars 1911
2003-10-24

Gratuite, obligatoire et laïque : La lutte pour la réforme de l'éducation

«Un peuple est fort quand il sait lire;
quand il sait lire, un peuple est grand.» - Gustave Francq


La rentrée des classes…sociales
Depuis la fin du 19e siècle, la démocratisation de l'éducation était devenue, pour les syndicats nord-américains à l'origine de la FTQ, un élément fondamental d'une réforme en profondeur de la société. Le syndicaliste Gustave Francq, fondateur du Monde ouvrier, était l'un de ses plus ardents défenseurs.


Suite
Pages de nouvelles:
Début Reculer de 10 pages Précédent 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 Suivant Avancer de 10 pages Fin
  • Taille du texte : normal
  • Imprimer la page
  • Envoyer